Skip links

The country of three capitals

Over the ages, Polish rulers repeatedly changed their headquarters. The effect of this is a common misconception about the number of real capitals of the country on the Vistula river. Despite all the controversy, historians solved the problem by picking 3 cities and dubbing them “capitals”. Thanks to those historians, we know that the first capital was Gniezno, the second was Cracov and the third and present one is Warsaw. The most amazing thing is that behind those names lies distinct history which is worth a closer look.

Gniezno

Legend says, that Gniezno was founded by Lech. He saw a vast valley surrounded by hills and set his heart to live there. On one of the hills grew a great oak, where a white eagle nestled itself. Lech took this as a fortunate sign and decided to settle there, name his stronghold “Gniezno” and use an eagle in his coat of arms. This name came from the Polish word “gniazdo” which means “nest”). History textbooks claim that it was Mieszko I and his baptism of Poland in 966. And the coronation of Bolesław Chrobrys in 1025. that made Gniezno the first polish capital.

Cracov

Cracov became the Polish capital after a series of tragic events, which ended in destroying the Polish voivodeship of Greater Poland (Wielkopolska) by the hands of Brzetysław I. Thanks to Casimir I the Restorer it has gained its capital status until the third partition of Poland. A total of 32 coronations took place in castle Wawel.

Warsaw

Zygmunt III Waza in 1596. initiated the tradition of royal voyages from Cracow to Warsaw. He thoroughly enjoyed these voyages. In 1609. he settled in Warsaw for good and made it a capital. Even today there are many theories whether the capital was really relocated. The decision was never followed by any legal act, and the regalia remained in Cracow.

What is it to live in a country with three capitals? Gorgeous! Wherever you go, you can be sure you’ll spot a castle, trade route or aged church. That’s the essence of Poland  – a country that is rich in the vestiges of history.

By Natalia Semczuk

Au cours des siècles, les dirigeants polonais ont changé à plusieurs reprises de quartier général. Cela a eu pour conséquence une erreur d’appréciation courante sur le nombre de véritables capitales du pays sur la Vistule. Malgré toute la controverse, les historiens ont résolu le problème en choisissant 3 villes et en les baptisant “capitales”. Grâce à ces historiens, nous savons que la première capitale était Gniezno, la deuxième était Cracovie et la troisième et actuelle est Varsovie. Le plus étonnant est que derrière ces noms se cache une histoire distincte qui mérite d’être étudiée de plus près.

Gniezno

La légende dit que Gniezno a été fondé par Lech. Il a vu une vaste vallée entourée de collines et a décidé d’y vivre. Sur l’une des collines poussait un grand chêne, où se nichait un aigle blanc. Lech a pris cela comme un signe de chance et a décidé de s’y installer, de nommer sa forteresse “Gniezno” et d’utiliser un aigle dans ses armoiries. Ce nom vient du mot polonais “gniazdo” qui signifie “nid”). Les manuels d’histoire affirment qu’il s’agit de Mieszko Ier et de son baptême de la Pologne en 966 et le couronnement de Bolesław Chrobrys en 1025 qui a fait de Gniezno la première capitale polonaise.

Cracov

Cracovie est devenue la capitale polonaise après une série d’événements tragiques qui ont abouti à la destruction de la voïvodie polonaise de la Grande Pologne (Wielkopolska) par les mains de Brzetysław I. Grâce à Casimir I le Restaurateur, elle a acquis son statut de capitale jusqu’à la troisième partition de la Pologne. Au total, 32 couronnements ont eu lieu au château de Wawel.

Warsaw

Zygmunt III Waza en 1596. a initié la tradition des voyages royaux de Cracovie à Varsovie. Il appréciait beaucoup ces voyages. En 1609, il s’installe définitivement à Varsovie et en fait une capitale. Aujourd’hui encore, il existe de nombreuses théories pour savoir si la capitale a vraiment été déplacée. La décision n’a jamais été suivie d’un acte juridique et les insignes sont restés à Cracovie.

Qu’est-ce que c’est que de vivre dans un pays avec trois capitals? C’est magnifique! Où que vous alliez, vous pouvez être sûr de repérer un château, une route commerciale ou une vieille église. C’est l’essence même de la Pologne – un pays riche en vestiges de l’histoire.

By Natalia Semczuk